Maquisards de France

..
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La mort de Germaine Tillion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fab76
chef de groupe
chef de groupe
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 27
Localisation : Seine maritime
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: La mort de Germaine Tillion   Dim 20 Avr 2008 - 13:34

Citation :
La figure légendaire de l'ethnographie française, ancienne déportée, opposante viscérale à tous les totalitarismes, est décédée à l'âge de 101 ans à son domicile de Saint-Mandé.

Elle était l'une des françaises les plus décorées, et partageait avec cinq autres femmes le privilège d'être grand'Croix de la Légion d'Honneur. Germaine Tillion, pionnière de l'ethnologie et résistante française, est décédée samedi dans sa 101ème année. Un décès annoncé par Tzvetan Todorov, président de l'association Germaine Tillion.

Figure de la résistance, elle était le dernier cadre vivant du réseau du Musée de l'Homme, tout premier mouvement de résistance intérieure, né à Paris dès le début de l'Occupation.

Elle avait été déportée à Ravensbrück en 1943. Elle a publié ensuite l'un des premiers témoignages sur le système concentrationnaire : «A la recherche de la vérité», en 1946, suivi de «Ravensbrück», en 1973. Elle fut Croix de guerre 1939-1945, médaillée de la Résistance avec rosette et médaillée de la déportation pour faits de résistance.

Opposante viscérale à tous les totalitarismes, elle a mené plusieurs enquêtes sur les crimes de guerre allemands, et les camps soviétiques (1951). Elle s'est aussi élevée avec véhémence contre la torture avec l'historien Pierre Vidal-Naquet.

«Ce qui m'a rendue lucide, c'est l'ethnographie. Elle m'a rendue dès le départ respectueuse de la culture des autres», expliquait à la fin de sa vie celle qui pratiqua l'ethnologie dans les années 30 en Algérie.

Elle obtient l'arrêt des attentats à Alger

Un pays avec lequel elle renouera en 1955 à la demande du gouvernement français, empêtré dans la crise algérienne. Elle y crée les Centres sociaux pour les ruraux musulmans déplacés dont elle dénonce la «clochardisation» dans «L'Algérie en 1957», analyse les dysfonctionnements de la société coloniale ( «Les ennemis complémentaires»), enquête sur la torture et les lieux de détention.

En 1957, en pleine bataille d'Alger, elle a réussi à obtenir pour quelques semaines l'arrêt des attentats, après une rencontre secrète avec Yacef Saadi, chef militaire de la région d'Alger.

Germaine Tillion, prix Cino Del Duca (1971) pour l'ensemble de son oeuvre, avait publié deux livres autobiographiques: «La Traversée du mal» (1997) et «Il était une fois l'ethnographie» (2000). Son livre majeur, «Le Harem et les cousins» (1966), est un essai sur le mariage endogame des femmes au Maghreb, considéré comme pionnier.

Nicolas Sarkozy a déclaré avoir appris avec «une grande tristesse» le décès de Germaine Tillion et a salué «une femme d'exception dont le courage, l'engagement et l'humanisme ont été les guides de toute une vie». «Elle mena tous ses combats avec le souci de mettre les sciences de l'Homme au service d'une société plus juste et plus respectueuse», a déclaré pour sa part la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Valérie Pécresse. La ministre a rappellé à cette occasion qu'une exposition sera consacrée à Germaine Tillion au Museum d'Histoire Naturelle à Paris du 30 mai au 8 septembre.

source: Le Figaro
Revenir en haut Aller en bas
http://xxxpegase76xxx.skyrock.com/
Mahfoud06
chef de groupe
chef de groupe
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 27
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La mort de Germaine Tillion   Dim 20 Avr 2008 - 19:53

J'ai apprit la nouvelle au reveil .

Sa m'a déchiré comme toujours lorsque j'apprends le décès de ceux et celles qui se sont battus pour nous garantir une vie paisible .

Qu'elle repose en paix salu .

Et faisons en sorte qu'elle ne soit pas oubliée , elle et tous les autres combattants de l'ombre .
Revenir en haut Aller en bas
http://histoireconstitution44.cowblog.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de Germaine Tillion   Mar 22 Avr 2008 - 16:01

Un parcours riche et courageux...

Qu'elle repose en Paix.
Revenir en haut Aller en bas
Vercors
envoyé par Londres
envoyé par Londres
avatar

Nombre de messages : 1795
Age : 46
Localisation : Dauphiné Libéré!
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: La mort de Germaine Tillion   Mar 22 Avr 2008 - 16:58

Salut.
Que cette grande résistante repose en paix.
salu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de Germaine Tillion   Mar 22 Avr 2008 - 18:29

bjr à tous

Vercors a écrit:
Salut.
Que cette grande résistante repose en paix.
salu

AM André
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort de Germaine Tillion   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort de Germaine Tillion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Undertaker serait mort !!!!
» Dieu de la mort : 03/2008
» ou est la faux de La mort DOS ?
» Kinshasa, Mort de Taty de JB mpiana
» nouvelles du soldat Achille Migne , mort à l'ennemi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maquisards de France :: Devoir de mémoire :: Hommages et Recueillements-
Sauter vers: