..
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES JUSTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stan_hudson
envoyé par Londres
envoyé par Londres


Nombre de messages : 747
Age : 40
Localisation : Grande Kabylie // Loiret
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: LES JUSTES   Jeu 26 Oct 2006 - 10:09

Une forme de résistance qui m'a toujours émue : celle de ceux et celles qui cachérent des juifs, ceux que l'on appelle aujourd'hui "LES JUSTES"
Les Justes
« Celui qui sauve un être humain sauve l’univers tout entier » Le Talmud
27 septembre 1940 recensement des juifs
3 oct 1940 statut des juifs.
27 mars 1942, premier train de déportation de France.
7 juin 1942, étoile jaune dans la zone nord, pour tout juif ayant atteint l’âge de six ans
1942 : Oberg et Knochen obtiennent de Bouquet un accord pour la livraison de 10 000 juifs étrangers. Laval, au nom de la famille, propose aussi les enfants, sous prétexte "humanitaire".
17 juillet 1942 rafle en zone occupée, avec l’aide de la police de Vichy.
26 août, rafle en zone libre.
Le chiffre de 10 000 juifs prévus n’est pas atteint.
Des juifs naturalisés après le 10 août 1927, sont dénaturalisés
Des juifs ont été prévenus, et aidés. Les préfets mentionnent des réactions défavorables dans l’opinion. Les Allemands sont désappointés.
Pour que quelqu’un soit déclaré juste par Yad Vashem, loi de 1953, il faut que la personne qui a été sauvée en fasse la demande, ce qui réduit le nombre de personnes déclarées justes. Au temps de la clandestinité, des faux papiers, et lorsque ce sont des bébés qui ont été sauvés, il est difficile de savoir les noms.
Beaucoup de ces justes l’ont fait spontanément, naturellement et n’ont pas cherché une reconnaissance après guerre.
Des fermiers, des fonctionnaires, des secrétaires de mairie, des concierges, des artistes, des intellectuels, des protestants, des couvents, des maisons de retraite, des curés et des évêques, ont effectué des sauvetages ou ont aidé des réseaux juifs de résistance.
D'après les chiffres de Serge Klarsfeld,
75 721 juifs ont été déportés de France.
2271, soit 3 % sont revenus.
10 000 enfants ont été déportés. Mais 85% des enfants juifs de Fance ont été sauvés, grâce à un acte de solidarité de la part de la population française.
2000 justes ont été reconnus.
Nicole Mullier 12/2003

Quelques sites :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Juste_parmi_les_nations

http://perso.orange.fr/d-d.natanson/justes_en_france.htm

http://www.inxl6.org/article2996.php

http://www.mfa.gov.il/MFAFR/MFAArchive/2000_2009/2003/6/Les%20Justes%20parmi%20les%20nations

http://aphgcaen.free.fr/cercle/justes2.htm
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Invité



MessageSujet: Re: LES JUSTES   Jeu 26 Oct 2006 - 13:01

Salvé,

quelques petites précisions, concernant ce que tu nommes "la police de Vichy" il s'agit en fait des fonctionnaires (agents et inspecteurs) de la PP (Préfecture de Paris), ces mêmes fonctionnaires de la PP que l'on retrouve à la "libération" de Paris, PP qui se verra octroyer la fourragére de la Légion d'Honneur!!
Et des agents de police des Commissariats des villes de FRANCE!!
Si certains furent "poursuivis", l'immense majorité fut absoute!!
La FRANCE aprés la "libération" ayant toujours besoin de gardien de la Paix!!

Ensuite, il aurait fallu spécifier que la liste que donnes des gens ayant aidés des juifs n'est pas exhaustive, en effet mon grand-pére maternelle, marinier de son état,est venu en aide a des juifs et évadés des stalags de toutes nationalités en les cachant dans les cales de sa péniche!!
Libre penseur il n'a jamais voulu de médaille ou de distinction estimant que c'était son devoir d'être humain!!

Cdlt,
Briard
Revenir en haut Aller en bas
usryan
Admin
Admin


Nombre de messages : 956
Age : 34
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: LES JUSTES   Jeu 26 Oct 2006 - 22:45

Sur ce sujet, un couple français a été récemment reconnus de façon posthume au titre de "justes" pour avoir caché 2 enfants juifs pendant la guerre , une petite fille et son cousin. C'est passé recemment au journal télévisé. Voici un lien : http://nord-pas-de-calais-picardie.france3.fr/info/25410135-fr.php
Une pensée à tous ces gens anonymes ou non ayant risqués leurs vies pour en sauver d'autres.

Amicalement Smile

_________________
Je collectionne l'us ww2 ( www.usryan.skyblog.com ) et tout ce qui se rapporte au réseau Sylvestre-Farmer.
Revenir en haut Aller en bas
http://usryan.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LES JUSTES   Ven 27 Oct 2006 - 0:05

Un acte simple et des plus beaux, cela évidement me fais penser au film "Au revoir les enfants". L'acte est apparu pour certains d'une évidence ... Pour d'autres cela est apparu bien trop dangereux.
Honorons celles et ceux qui ont laissé parler leur coeur .... Cela a parfois été l'occasion pour certains de mesurer la menace allemande en France, car tout le monde ne se rendait pas compte de ce qui arrivait aux juifs déportés....
Cette défense des justes m'intéresse d'autant plus car c'est dans la protection d'individus que le clergé s'est le plus souvent illustré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Le role de l'eglise   Ven 27 Oct 2006 - 0:13

Il existe une zone d'ombre au sujet de l'Eglise en France mais aussi en Pologne, sans compter le role du Vatican.
Je vais preparer un petit post a ce sujet
Revenir en haut Aller en bas
Bloody frog
envoyé par Londres
envoyé par Londres


Nombre de messages : 269
Localisation : En première ligne
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: LES JUSTES   Jeu 2 Nov 2006 - 11:42

Un grand courage que ces actes !!
Je ne suis pas Juif, j'aurais donc du mal à les remercier mais quand même... Merci pour eux Wink

Bloody
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deuxiemeguerremondia.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LES JUSTES   Jeu 2 Nov 2006 - 12:46

maquis barrage de l'aigle a écrit:
Il existe une zone d'ombre au sujet de l'Eglise en France mais aussi en Pologne, sans compter le role du Vatican.
Je vais preparer un petit post a ce sujet

Le régime de Vichy va rechercher l'appui de l'Église catholique, dont l'influence à cette époque reste non négligeable. Pétain n'était pas, avant qu'il ne devint chef de l'État, un catholique pratiquant, mais du moins avait-il quand même été élevé dans l'Église, alors que Laval et Darlan étaient plutôt « de l'autre bord ».

Le courant passe bien entre le Maréchal et les prélats de l'Église française, qui se pressent pour lui rendre visite à Vichy. En tête de ces évêques et cardinaux pétainistes, le cardinal Gerlier, primat des Gaules. La doctrine catholique de l'époque, et notamment sa composante sociale, a largement inspiré la Révolution nationale au point que le cardinal Gerlier a pu déclarer « "Travail, Famille, Patrie", ces trois mots sont les nôtres ». Depuis la fin du XIXe siècle, la France avait connu des gouvernements pour lesquels l'étiquette de laïc était plus ou moins synonyme d'anticlérical. L'Église catholique en France comptait bien profiter d'un gouvernement favorable pour marquer quelques points.

Les membres du clergé retrouvent leur place dans les cérémonies officielles. En plus de ce genre de signes extérieurs de sympathie, l'épiscopat français obtient satisfaction sur un certain nombre de points :

La loi de 1904 qui interdisait aux religieux d'enseigner dans le public est abrogée en septembre 1940 ;
Les mouvements de jeunesse reçoivent l'agrément officiel en décembre 1941. En 1942, le projet de Pucheu d'instaurer un mouvement de jeunesse unique est écarté ;
L'enseignement privé confessionnel reçoit des subventions de l'État (400 millions de francs en 1941).
En revanche, l'Église n'obtient pas le droit d'enseigner la religion à l'intérieur des locaux scolaires. Malgré cela, l'épiscopat reconnaît la légitimité du régime du Maréchal jusqu'en 1944. Cette légitimisation n'empêche pas certains prélats d'exprimer publiquement des critiques, par exemple au sujet des déportations des Juifs, dès juillet 1942. Ceci n'empêche pas non plus un certain nombre de catholiques et membres du clergé de se détacher nettement du régime et de s'engager dans la Résistance.

L'une des institutions du nouveau régime à laquelle les catholiques accordaient le plus volontiers leur concours est sans conteste la Légion des combattants, qui remplace toutes les associations d'anciens combattants. Dès sa fondation, les prêtres y adhèrent en grand nombre ainsi que quelques évêques. Par la suite, certains des cadres de la Légion participeront à la création de la Milice, mais d'autres l'abandonneront, tel le lorrain François Valentin, l'un de ses dirigeants les plus actifs, qui choisit le 29 août 1943, troisième anniversaire de la Légion, pour lancer un appel à la Résistance.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gime_de_Vichy

Le 24 juillet 1941 Déclaration d'allégeance des cardinaux et archevêques de France
Revenir en haut Aller en bas
stan_hudson
envoyé par Londres
envoyé par Londres


Nombre de messages : 747
Age : 40
Localisation : Grande Kabylie // Loiret
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: LES JUSTES   Sam 8 Juin 2013 - 23:29

Les justes dans le Loir & Cher ; ci dessous documents du musée de la Résistance de Blois :











Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES JUSTES   Aujourd'hui à 19:37

Revenir en haut Aller en bas
 
LES JUSTES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 2 - Justes récompenses
» Coe David B. - Le pacte des justes - La couronne des 7 royaumes T10
» Le mur des Justes (+ ajouts)
» Projet : Les Justes
» Marathon "La Lumière de justes", timing à discuter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Maquisards de France :: Devoir de mémoire :: Lieux de mémoire-
Sauter vers: